Rois mages étoile

Soirée Star Guide à Lauris

22-24 décembre 2017

Les voyageurs, les marins et même les Rois mages semblent s’être guidés sur Terre grâce aux étoiles… ou à une étoile en particulier. Quelle est-elle ?
Dans l’hémisphère Nord, nous avons un excellent point de repère : l’étoile polaire, aussi appelée Polaris, est la seule étoile « immobile » dans le ciel.

Mais ceci n’a pas toujours été vrai car la Terre oscille sur elle même en 26 000 ans et il y a 2 000 ans, son axe de rotation ne pointait pas vers l’étoile polaire mais vers une région du ciel sans étoile particulière. A cette époque, on voyait l’étoile polaire faire un grand cercle dans le ciel et il était malaisé de la suivre pour garder un cap.

Une comète aurait-elle pu être un point de repère des Rois mages ? Le problème est triple car non seulement la rotation de la Terre nous désoriente, mais en plus, la comète a son propre mouvement. Ainsi, sur plusieurs jours et suivant l’heure, il sera très difficile de garder un cap précis. De plus, le phénomène n’aurait pas duré assez longtemps pour permettre aux mages venus de Perse de parcourir tout ce chemin. Mais vous pouvez garder l’étoile filante sur le sapin, c’est quand même joli !

Une super nova serait-elle en cause ? Elle aurait été mentionnée dans les nombreux écrits, notamment chez les Chinois qui répertoriaient minutieusement tout événement astronomique.

Un hypothèse mentionne le rapprochement de Saturne et Jupiter, qui aurait signifié la « naissance d »un nouvel empire ». Cette conjonction ayant lieu dans la constellation des Poissons (qui symbolisait la Palestine, chaque constellation représentant un morceau de terre connu), les mages se seraient rendu en Palestine pour célébrer la venue de ce nouvel empire.

Mais peut-être les mages, tout comme les Touaregs ou les animaux, ont-ils pu se repérer de nuit à travers le désert en combinant toute une série d’observations qui, année après année, leur ont permis de retrouver « intuitivement » leur chemin par rapport aux éléments stellaires et terrestres.

De votre côté, n’hésitez pas à partager avec nous d’autres versions de ce phénomène dans les différentes cultures/religions/traditions que vous connaissez.

Joyeux Noël !