Vous avez peut-être déjà vu le fameux dessin de lapin que forment les mers lunaires lors des pleines lunes. Désormais, il n’est plus seul : le 3 janvier, la CNSA a été la première à poser un rover (nommé Yutu2, soit « lapin de jade » en chinois) sur la face cachée de la Lune. Des satellites ont déjà survolé cette région invisible depuis la Terre, mais jamais aucun objet envoyé par les humains n’y avait mis les pattes.

L’engin, qui a à son bord une caméra panoramique, nous a dévoilé les premières images de notre satellite prises depuis son sol. Il y mènera par ailleurs d’autres expériences grâce à un radar pour sonder le sous-sol, un spectromètre pour étudier la roche primordiale et un instrument pour étudier l’impact des vents solaires. Plus étonnant, il fera pousser des pommes-de-terre et de l’Arabidopsis pour voir s’ils produisent de l’oxygène par photosynthèse et des vers à soie devenus astronautes seront examinés pour voir s’ils dégagent du dioxyde de carbone.

Crédit : CNSA